• en

Thiem Dominic

MONTE-CARLO ROLEX MASTERS 2019
19.04.2018

D. THIEM/N. Djokovic
6/7, 6/2, 6/3

Interview de DOMINIC THIEM

Q. Cette victoire est-elle importante pour vous, pour la suite du tournoi ?
R. Chaque victoire est importante, surtout contre un grand joueur comme Novak. C’est un quart de finale dans un Masters 1000 maintenant, cela ne peut que devenir plus difficile, probablement avec Rafa comme adversaire, le défi ultime sur terre battue. C’est une victoire importante pour ma confiance, pour savoir que je suis à 100% physiquement de nouveau. Une belle victoire… Bien sûr qu’elle est importante, mais demain sera un autre jour.

Q. Vous l’aviez battu sur terre battue déjà, cela vous a-t-il donné confiance ?
R. Oui, bien sûr. Le pire, c’est de jouer contre adversaire que l’on n’a jamais rencontré auparavant. C’est un état d’esprit complètement différent quand on peut aller sur le court en sachant qu’on a déjà battu l’adversaire. Cela n’était pas le cas jusqu’à l’US Open. Le fait de l’avoir fait, de savoir comment cela allait se passer m’a beaucoup aidé.

Q. Pouvez-vous évaluer la performance de Novak aujourd’hui, vous a-t-il manqué, et comment voyez-vous son niveau de jeu à l’avenir ?
R. J’ai vu sa performance à Indian Wells et Miami. Sa progression est impressionnante. Il a joué deux bons tours avec le match d’aujourd’hui. Je suis sûr qu’il est en pleine montée. C’est une très bonne décision d’avoir repris Marian Vajda car c’est avec ce coach qu’il a presque tout gagné. Je suis presque sûr que nous allons le revoir au tout meilleur niveau très bientôt.

Q. Que pensez-vous au sujet de la future Coupe Davis, que pense la fédération autrichienne ? Leur avez-vous parlé ?
R. Je pense que certains changements sont bons. Dans tous les sports, il y a des changements de temps en temps. S’ils sont bien faits, c’est bien. Par exemple, si cela rend la saison plus longue, ce sera une très mauvaise décision. Si on peut raccourcir la saison, ce sera bien. Je pense que le changement positif est que l’épreuve se jouera au meilleur des trois sets dans les ligues inférieures. C’est un bon début, pour une fois. J’ai beaucoup de choses en tête, d’autres ont d’autres choses en tête, et les changements sont parfois nécessaires dans le sport, et pas du tout mauvais.

Q. Et la fédération autrichienne ?
R. Je ne leur en ai pas encore parlé. Nous avons une rencontre importante en septembre, je leur parlerais sans doute plus tard.

Q. Pensez-vous que vous auriez pu terminer ce match en deux sets, car vous avez eu des occasions au premier set et vous dominiez dans le second set ?
R. Cela aurait peut-être été possible, mais j’ai fait un mauvais jeu à 5/3 à partir de 40/15. J’ai joué quatre mauvais points puis je n’ai pas bien joué dans le tie-break. Quand on fait ce genre de chose contre Novak, on perd le set. Le plus important est que je suis revenu ensuite. Peu importe si j’ai gagné en deux sets ou en trois, une victoire est une victoire.
Q. Vous avez déjà battu Nadal sur terre battue, cela vous aide-t-il en abordant un tel match ?
R. Bien sûr. On se sent bien mieux si on sait qu’on l’a déjà battu sur cette surface. Il y a deux ans, nous avons joué un bon match assez ouvert ici même. Il représente le défi ultime, pour tous les joueurs. Demain, si je dois le jouer, je dois encore élever mon niveau de jeu. Je pense que j’en suis capable. Si j’y arrive, j’aurai mes chances. Autrement, je sors du tournoi, aussi simple que cela.

Q. Vous êtes considéré comme la seule alternative à Nadal sur terre battue. Si vous jouez contre lui demain, peut-on considérer qu’il s’agira d’une finale anticipée ?
R. Evidemment, j’aurais préféré le rencontrer plus tard dans le tournoi. Je n’ai pas eu beaucoup de chance dans le tirage au sort. J’espère que lui non plus, on verra demain ! Nous avons eu une belle rivalité sur terre battue l’année dernière à partir du premier match à Barcelone. Là, personne n’a pensé qu’il y aurait beaucoup d’autres matches à des stades bien avancé des tournois. J’espère que demain, une fois de plus, sera le début d’une belle rivalité pour cette prochaine saison sur terre battue.