• en

Gasquet Richard

MONTE-CARLO ROLEX MASTERS 2019
19.04.2018

R. GASQUET/M. Zverev
6/2, 7/5

Interview de RICHARD GASQUET

Q. Une très belle victoire, quelle est ta sensation aujourd’hui ?
R. Je suis très content d’avoir gagné ce match. J’étais le favori, mais il a extrêmement bien joué. A 6/2, 3/2, j’ai eu un mauvais moment, et il a commencé à bien jouer. J’ai dû sauver des balles de break, le match devenait difficile et les échanges étaient longs. J’ai dû me battre jusqu’au bout pour gagner ce match. C’était important pour moi de le gagner.

Q. 500 quand même ?
R. Bien sûr, je suis content de l’avoir gagné ici plutôt qu’à Budapest. Je suis content de l’avoir fait. Très peu de joueurs l’ont réussi. Je ne sais pas exactement combien, mais je suis certainement le moins bon en terme de palmarès parmi ceux qui ont réussi à gagner 500 matches. Je suis content de l’avoir fait à Monte Carlo, 16 ans après ma première victoire. C’était il y a longtemps, mais je suis content car cela fait longtemps que je suis sur le circuit.

Q. Tu as l’impression que cela fait beaucoup de temps ?
R. Oui. Le temps a passé vite, mais en même temps c’était long. Je vais apprécier à fond les dernières saisons sur le circuit. Je suis content d’être de nouveau en quart de finale. Et d’être en bonne santé. J’ai de la chance de pouvoir jouer encore demain. 500 victoires, cette année, ici, c’est super !

Q. Tu montes en puissance physiquement, dans ton jeu ?
R. Cela progresse. Mais les adversaires jouent bien. Je me sens mieux. J’ai changé de raquette, c’est une bonne chose. Je dois jouer le plus de matchs possibles, ce que j’ai pu faire depuis la semaine dernière. C’est la seule façon de retrouver mon meilleur niveau.

Q. Mentalement, tu as souvent été blessé, c’est difficile à gérer ?
R. C’est très difficile. Je n’ai pas eu de très graves blessures, mais j’ai dû m’arrêter. C’est très difficile de revenir. Cela demande beaucoup de temps et d’effort. L’important pour moi maintenant est de rester en bonne santé. C’est déprimant de devoir m’arrêter et de devoir revenir. J’espère vraiment rester sans blessure pour le reste de l’année. C’est la seule manière de pouvoir engranger de belles victoires.

Q. Où trouver la motivation ?
R. Je me souviens des compétitions que j’ai joué. Je sais que j’ai bien joué, que j’ai gagné. Et j’ai envie de bien jouer à nouveau. Surtout comme ici, devant un bon public. Je progresse, je suis content de mon jeu aujourd’hui.