• fr

Ramos-Vinolas, l’invité-surprise

MONTE-CARLO ROLEX MASTERS 2018
22.04.2017

Avec son jeu efficace de pur terrien Albert Ramos Vinolas prend le dessus sur Lucas Pouille en trois sets (6-3 5-7 6-1)  et s’offre une première finale au Monte-Carlo Rolex Masters.

Cette première demi-finale qui s’annonçait ouverte. Avec un haut de tableau laissé ouvert par la disparition prématurée d’Andy Murray et Stan Wawrinka, numéro 1 et 3 mondiaux, Albert Ramos Vinolas, (tête de série N°15) et Lucas Pouille (tête de série N°11) caressait tous les deux le doux rêve d’une première finale monégasque, qui plus est en Masters 1000.

Mais dès l’entame de la rencontre, l’Espagnol installe son jeu de terrien et empêche le jeune français de dicter le sien.  Rien de spectaculaire, juste ce qu’il faut pour assurer. Fort de ses très nombreux matches déjà disputés sur terre battue cette saison, Ramos Vinolas fait le boulot avec efficacité. Il construit ses points, repousse Lucas Pouille loin de sa ligne de fond et prend la première manche 6-3.

Le Français parvient à resserrer un peu le deux dans un deuxième set plus indécis.  Porté par ce mental, qui lui avait permis de retourner la situation la veille face à Pablo Cuevas, le numéro 3 français convertit la 3e balle de break qui s’offre à lui à 5-5 et remet les compteurs à zéro.

L’éclaircie ne dure pas pour Lucas Pouille. La faute au relâchement ou la précipitation ? Le Français lâche deux trois coups trop rapidement et perd son premier jeu de service sur une double faute. Le break en poche, Ramos Vinolas peut filer tranquillement vers la victoire (6-3 5-7 6-1)  en 2h15.

Déçu, Lucas Pouille, très fair play, tient à saluer la performance de son adversaire du jour : «Il a fait un très bon match. Il joue bien depuis le début du tournoi et est en pleine forme. Ce n’était vraiment pas évident. Il jouait très long avec une qualité de balles dure à jouer. On peut avoir des plans de jeu mais ce n’est pas toujours évident de les appliquer. Il a mérité sa victoire. »

Albert Ramos-Vinolas, quart de finaliste à Roland Garros l’an dernier, est l’invité surprise de la finale du Monte-Carlo Rolex Masters 2017. L’Espagnol y voit le fruit de progrès multiples : « J’ai amélioré ma condition physique, mon revers, mon mental. Et c’est vrai que depuis mon quart de finales à Roland-Garros, j’ai gagné en confiance. »

C’est la 5e fois que Ramos-Vinolas se hisse en finale d’un tournoi, la première en Masters 1000. Dimanche, il affrontera son compatriote Rafael Nadal, tenant du titre et nonuple vainqueur du tournoi. Une belle bataille de gauchers en perspective !