• fr

Renaissance vs Croissance

ROLEX MONTE-CARLO MASTERS 2019
21.04.2018

Une finale au Rolex Monte-Carlo Masters, ça se mérite. Et bien Kei Nishikori et Alexander Zverev l’auront, l’un comme l’autre, amplement mérité. D’abord, parce qu’ils auront joué les stakhanovistes du tournoi pour se hisser dans le dernier carré. Quatre matches dont trois en trois sets pour le Japonais, trois, tous en trois manches pour l’Allemand. Fatigués, ils le seront également sûrement ce samedi après-midi sur le court Rainier III après leur marathon des quarts de finale respectivement contre Marin Cilic (2h55) et Richard Gasquet (2h39).

 Ce n’est pas une surprise pour Alexander Zverev. A 21 ans (il les a fêté hier), celui que tout le monde désigne comme un futur n°1 mondial en puissance démontre déjà une maturité et une régularité impressionnante. La manière dont il a tenu le choc en quart de finale face à un Gasquet inspiré et devant un public bouillant suffit à démontrer sa force de caractère. « il y avait une super ambiance, les spectateurs étaient pour lui, c’est normal, mais j’ai beaucoup aimé, confiait-il après la rencontre en soufflant ses bougies.En tout cas, je suis content de la performance tant sur le plan tennistique que mental. »Vainqueur du Masters 1000 de Rome l’an dernier (contre Djokovic en finale), puis de celui de Montréal (face à Federer), finaliste à Miami ce printemps (battu par Isner), Zverev poursuit une progression linéaire mais spectaculaire.

 Face à lui, un revenant. Kei Nishikori. Tandis que Zverev soulevait le Trophée du vainqueur à Montréal l’été dernier, le Japonais, lui, mettait un terme à sa saison au Canada après sa défaite d’entrée contre Gaël Monfils. Le poignet droit en vrac. 5 mois d’absence. Une éternité pour un joueur de tennis. Un retour en 2018 dans l’anonymat du circuit challenger. Quelques petites victoires, par-ci par-là, jusqu’à cette semaine monégasque pour l’instant idyllique. « Je joue de mieux en mieux au fil des matches, se félicitait Nishikori après son succès face à Cilic.J’espère revenir dans les dix meilleurs (il est 36eactuellement)le plus vite possible. Il faudra du temps mais c’est mon objectif pour cette année. Ou la prochaine. Je suis vraiment content d’être à nouveau en demi-finale d’un Masters 1000 (depuis sa finale à Toronto en 2016 contre Djokovic). » 

 Nishikori et Zverev ne s’affrontent que pour la deuxième fois. L’Allemand l’avait emporté à Washington en 2017 : « C’était sur dur, un contexte complètement différent, sur un des courts les plus rapides du circuit. Le match sera très différent ici. J’espère que je serai prêt ert que ce sera une belle rencontre. »

 

Leurs parcours

 Kei Nishikori :

1ertour : bat Tomas Berdych (RTC) 4-6, 6-2, 6-1

2etour : bat Daniil Medvedev (RUS) 7-5, 6-2

1/8ede finale : bat Andreas Seppi (ITA) 6-0, 2-6, 6-3

Quart de finale : bat Marin Cilic (CRO) 6-4, 6-7, 6-3

 

Alexander Zverev : 

1ertour : bye

2etour : bat Gilles Muller (LUX) 4-6, 6-3, 6-2

1/8ede finale : bat Jan Lennard Struff (ALL) 6-4, 4-6, 6-4

Quart de finale : bat Richard Gasquet (FRA) 4-6, 6-2, 7-5

 

Face à face 

 Kei Nishikori – Alexander Zverev 0-1

2017, Washington, dur, demi-finale, 6-3, 6-4