• fr

Thiem tombe le Djoker !

ROLEX MONTE-CARLO MASTERS 2019
19.04.2018

Dominic Thiem n’avait jamais dépassé le troisième tour à Monte-Carlo, mais cette année il a frappé fort. L’Autrichien, qui aurait pu tout perdre cette saison lors de cette chute à Indian Wells et s’en est sorti avec « seulement » un trait de fracture à une cheville, va savourer encore plus cette victoire épatante face à Novak Djokovic (6-7(2), 6-2, 6-3). Cette pause forcée lui a fait le plus grand bien car il a pu commencer plus tôt que d’habitude sa préparation sur terre battue et on a vu ce jeudi les résultats. Il a su garder une énorme intensité physique du début à la fin du match et a expédié des missiles dans tous les sens sans jamais lever le pied.

Il a aussi su faire preuve d’une grosse force mentale afin de se remettre d’un premier set perdu, malgré une avance de 5-2 et trois balles de set. En gardant le pied sur l’accélérateur face à un Djoker en reconstruction, il savait que la brèche pourrait s’ouvrir, alors il s’est acharné et à 3-3 ça a fini par payer. L’Autrichien, très classe, a tenu à saluer la performance de son rival après sa victoire. « Il est de retour, il est vraiment en train de retrouver la forme qui le mènera au sommet. Il est incroyablement dur à jouer. Chaque victoire est importante, surtout face à si grand joueur que Novak. Et maintenant je vais défier Rafa, ce qui est le défi ultime sur terre battue. » Des défis qu’il savoure encore plus compte-tenu de l’ambiance du tournoi : « Une foule incroyable, un stade toujours plein ! C’est un vrai bonheur de jouer un tennis de rêve devant vous tous. »

La marche Thiem était encore un peu trop haute pour Djokovic, double vainqueur du Rolex Monte-Carlo Masters (2013, 2015), et le Serbe avait l’air très déçu en quittant le court. Mais c’est en fait un bon signe de plus ! Quand on l’a vu ombre de lui-même à Indian Wells et Miami, on se rend compte du pas de géant accompli par l’ex n°1 mondial en si peu de temps, dans le jeu, mentalement et physiquement. Thiem a raison, « Nole » est vraiment cette fois sur le chemin du retour. Si le corps tient, on devrait très vite le revoir se battre pour les plus grands titres. « Je joue sans douleur, je n’étais pas loin dans ce match, j’ai eu mes chances. Alors même s’il y a des choses que j’aurais voulu mieux faire, il y a beaucoup de positif à tirer pour moi de ce tournoi. » Alors que Marian Vajda restera à ses côtés au moins jusqu’à la fin de la saison sur ocre, Djokovic a également décidé d’ajouter un tournoi à son programme la semaine prochaine, Budapest ou Barcelone. Il y a encore deux semaines, le voir jouer comme ça et se battre si férocement était inespéré. C’est redevenu la norme ici, et c’est aussi une victoire. Thiem, lui, avait annoncé la couleur dimanche dernier devant les médias : « Je pense que je peux faire une grande saison sur terre battue cette année. » Il joint ici les actions à la parole. Quelle puissance, quelle explosivité, quel joueur !