• fr

« Cette 112e édition a été un grand succès »

ROLEX MONTE-CARLO MASTERS 2019
22.04.2018

Cette 112e édition a été un grand succès et pour nous une réelle satisfaction. La météo aura été exceptionnelle. Fidèle à notre réputation, nous avons pu lancer la saison estivale sur la Côte d’Azur après les pluies diluviennes de la semaine dernière. L’hiver a laissé la place à l’été et nous avons pu lancer les matches tous les jours sans aucun report et dans d’excellentes conditions.

Avec les derniers agrandissements de la capacité d’accueil, nous avons déjà atteint le record d’environ 136 .000 spectateurs, en attendant les chiffres de vente aux guichets aujourd’hui.

Preuve de l’attractivité de notre tournoi, les amateurs de tennis n’ont pas hésité à braver les grèves pour répondre présent. Et dès mardi, la billetterie affichait complet, alors que nous ne sommes pas en période de vacances scolaires.

Quelques temps forts ont jalonné cette édition du Rolex Monte-Carlo Masters. Deux événements qui témoignent de la renommée de notre tournoi et de son rayonnement sur le plan international.

Très engagés dans la préservation de l’environnement, parmi les huit meilleurs joueurs du Tournoi ont participé avec enthousiasme à une exhibition originale, organisée au bénéfice de la Fondation Prince Albert II de Monaco.

Les champions ont joué le jeu, accompagnés de quelques stars du célèbre show télévisé « The ligue of their own » telles que l’ancienne Spice girl Geri Halliwell ou Jamie Redknapp des Reds de Liverpool… Cet événement a été enregistré pour être diffusé sur SKY UK et sur CBS aux USA en janvier prochain. Au total, ce sont près de 8 millions de téléspectateurs dans le monde entier qui suivent ce show, nous offrant une belle visibilité et promotion, tant pour le Tournoi que pour la Fondation Prince Albert II de Monaco.

Autre grand moment d’ampleur internationale : la cérémonie de remise de la bague officielle de l’International Hall of Fame, honneur suprême dans le tennis, à Boris Becker. Après une rencontre avec S.A.S. le Prince Albert II de Monaco dans sa loge, c’est la Baronne Elizabeth-Ann de Massy, Présidente du Comité du Tournoi, qui a remis la bague à l’ancien champion allemand, trois fois finaliste du Tournoi, et en présence de Todd Martin, le directeur du Hall of Fame.

Comme vous le savez, le Rolex Monte-Carlo Masters est un tournoi attaché à ses traditions. Elles sont l’ADN du prestige de notre tournoi.

Nous sommes toutefois tournés vers l’avenir, avec la volonté constante d’améliorer nos infrastructures. Dans cet esprit, nous avons inauguré cette année de nouvelles installations pour les besoins de la production TV, en attendant la construction d’un nouveau bâtiment, qui accueillera en 2019 une nouvelle salle d’interview et de conférences, plus adaptée aux ATP World Tour Masters 1000.

Sur le plan sportif, cette édition 2018 a également prouvé que le monde du tennis se tourne petit à petit vers l’avenir. Le public du Monte-Carlo Country Club a pu découvrir de nouveaux talents qui ne cessent de progresser et montent doucement en puissance. A l’image de Karen Khachanov, Thanasi Kokkinakis, Daniil Medvedev, Felix Augier-Aliassime, âgé seulement de 17 ans, sans oublier Alexander Zverev, qui a fêté son 21e anniversaire en se qualifiant pour les demi-finales vendredi soir, au terme d’un des plus beaux matches du Tournoi.

Nous avons eu le plaisir aussi de voir Richard Gasquet prouver son amour pour le Rolex Monte-Carlo Masters en livrant un tennis de toute beauté. Richard a signé jeudi sa 500e victoire sur le circuit ATP. Symboliquement, le Français a atteint ce chiffre, ici à Monaco, où on l’avait vu remporter à 15 ans le premier succès de sa carrière. Avec une telle performance, il ancre encore un peu plus son nom dans l’histoire du tennis français.

Autre joueur que l’on a vu éclore, c’est bien le tenant du titre : Rafael Nadal, que l’on retrouvera en finale dans quelques heures. Issu des qualifications et alors âgé de 16 ans, Rafa avait fait sensation en 2003, en ne s’inclinant qu’en 8e de finale contre Coria. Nous avons pu le suivre avec passion et admiration tout au long de ses 14 participations, dont 10 victoires. Plus qu’un record, une référence !

Avec cette nouvelle finale inédite qui l’opposera à Kei Nishikori, ancien finaliste de l’US Open et qui n’avait auparavant participé qu’une seule fois à notre tournoi en 2012, le N°1 mondial au Classement ATP vise donc une 11e victoire, une « undecima ». Jamais dans l’histoire du tennis, un champion n’a remporté onze fois le même tournoi.