• fr

Lucas Pouille : « Le tableau est plus ouvert »

MONTE-CARLO ROLEX MASTERS 2017
20.04.2017

Qualifié (presque) sans combattre pour les quarts de finale après l’abandon d’Adrian Mannarino (touché à la hanche) à 3-0 au premier set, Lucas Pouille s’est confié sur la suite du tournoi. Et les défaites d’Andy Murray et Stan Wawrinka offrent selon lui des perspectives.

 

Lucas, avez-vous su pour Mannarino avant le match ?

Je l’ai su par un journaliste de Canal +. Il m’a demandé si le match aurait lieu. Je me suis demandé : pourquoi le match n’aurait-il pas lieu ? Je n’étais pas au courant. Je n’avais rien entendu. Quand je suis rentré aux vestiaires, j’ai entendu des choses. Mais je me suis préparé comme si j’allais jouer un match normal, un match complet. Après les premiers échanges, j’ai senti tout de suite qu’il y avait un problème.

Comment réagit-on quand on voit dès le début du match que l’adversaire n’est pas dans son état normal ?

J’ai simplement essayé de mettre la balle dans le court. Je m’attendais à ce qu’il tente quelque chose. C’est ce qu’il a fait. Il a commencé à frapper très fort, à faire des coups inhabituels. C’est difficile quand on ne peut pas courir, et qu’on ne peut jouer qu’avec son bras.

Cela change-t-il le tournoi quand les meilleurs joueurs perdent, avec parmi eux le numéro 1 ? Puis Murray, Wawrinka… On ne sait pas encore ce qui va se passer pour Nadal et Djokovic.

Bien sûr, ça change. Murray était l’un des favoris. Je ne sais pas si on peut dire ça, mais du coup le tableau est plus ouvert. Du moins, les autres joueurs ont plus d’opportunités. C’est ce qui se passe pour moi. Il y a eu des défaites surprenantes par rapport aux autres années. Je vais me concentrer sur ma partie du tableau. Je dois jouer Cuevas. Il joue très bien sur terre battue. J’ai vu quelques points qu’il a fait contre Stan. Il semble bien jouer en ce moment. Ce sera un match difficile, même si ce n’est pas Stan.

Les défaites des meilleurs joueurs sont-elles à prendre comme quelque chose de normal ou est-il en train de se passer quelque chose ?

Je ne dirai pas que c’est normal. Ce qui se passe cette année est particulier. L’année dernière était une année olympique, le calendrier a été très chargé. Je ne sais pas si c’est une explication. Les autres joueurs aussi jouent de mieux en mieux, c’est aussi une explication. Dès qu’un joueur perd une ou deux fois, les autres joueurs se disent qu’ils peuvent le battre. Ils entrent sur le court avec un état d’esprit différent. Cela peut changer les choses.

Pensez-vous que cette année, on n’a moins de questions à se poser sur les meilleurs joueurs et qu’il y a beaucoup plus de joueurs à prendre en compte ?

Une fois que j’en aurai battu plusieurs, je pourrai peut-être vous répondre. Mais je dois d’abord continuer à améliorer mon jeu et je verrai ce qui se passe.

Vous êtes-vous entrainé, après ce match très court ?

Oui, je me suis entrainé 45 minutes.