• fr

Une 12e finale pour Nadal

ROLEX MONTE-CARLO MASTERS 2019
21.04.2018

 

Sous un cagnard rappelant les heures chaudes de son île natale, Rafael Nadal a ajouté une nouvelle ligne à sa longue liste de records en se qualifiant pour sa 12e finale au Monte-Carlo Rolex Masters. Le numéro un mondial en est à 34 sets d’affilée remportés sur terre battue. De quoi donner le vertige.

Pourtant, samedi sur le Court Rainier III, le Majorquin était loin du niveau de jeu affiché la veille face à Dominic Thiem. Opposé à Grigor Dimitrov, 5e joueur mondial contre lequel il n’a perdu qu’une seule fois en 11 rencontres, Rafa commence sur de bonnes bases et convertit la 2e balle de break qui s’offre à lui dans le 2e jeu. Le Bulgare n’est pas encore tout à fait entré dans la partie et l’Espagnol mène 3-1.

Mais Nadal sert moins bien que lors des tours précédents, ses premières balles ne passent pas et Dimitrov en profite pour débreaker recoller au score.

Le Bulgare joue habilement tactiquement. Suivant les conseils de son coach, Dany Vallverdu, Dimitrov reste patient. Plutôt de conclure les points en 3 coups de raquette comme il aime à le faire, il accepte l’échange et joue des balles arrondies qui gênent Nadal. Contrairement aux matches précédents, l’Espagnol se retrouve loin derrière sa ligne et ses balles sont plus courtes. Le match est disputé et on se dit que Dimitrov tient sa chance. Mais le Bulgare commet davantage d’erreurs et à 5-4, Nadal s’offre deux balles de set. Il convertit la 2e au terme d’un échange conclut par un coup droit long de ligne.

 

Dans le 2e set, le numéro un mondial est plus prêt se sa ligne. Le Bulgare enchaîne les fautes directes et permet à Nadal de se détacher pour s’imposer 6-4 6-1 en 1h32 d’un match qui, il ne faut pas se le cacher, n’aura pas été à la hauteur des attentes d’une telle affiche.

Mais cette demi-finale prouve une chose, l’énorme marge de Rafael Nadal sur terre battue. Car même quand il évolue loin de son meilleur niveau, le décuple vainqueur du Rolex Monte-Carlo Masters ne laisse aucune chance à ses adversaires.

Rafael Nadal se retrouve en finale de son tournoi favori pour la 12e fois de sa carrière et il s’en réjouit : « Les matchs contre Grigor sont toujours difficiles. Nous avons eu une belle bagarre dans le premier set. Mais j’ai su rester solide à 5-4. Un jeu très important qui m’a libéré. Derrière, j’ai pu élever mon niveau de jeu et m’offrir encore une fois une finale dans ce tournoi très spécial pour moi. Un tournoi qui me tient à cœur. Et je tiens à remercier le public qui me soutient toujours ici. »

Grigor Dimitrov, lui, reste philosophe: « Je déteste perdre mais je ne vais garder que le positif de ce match. C’était bien  de pouvoir démarrer sur une note positive. Aujourd’hui je me déplaçais bien et c’est positif pour les semaines à venir. Physiquement, j’ai un bon niveau. Mais Rafa joue très bien sur terre battue et il nous fait mal. C’est aussi simple que ça. Et pour ceux qui ont revers à une main comme moi, ça n’aide pas. Mais je ne désespère pas d’arriver un jour à inverser la tendance face à lui sur terre battue. »