• Tournoi
  • Scores
  • Medias
  • Billets
  • Entreprises
  • Infos pratiques
  • Animations
  • Recrutement

Andrey Rublev « Je l’ai fait ! « 

16.04.2023

« Félicitations Andrey. Quels sentiments vous habitent après avoir remporté votre premier Masters 1000 ?

C’est fantastique. Incroyable. J’ai tellement souvent perdu en finale, en demi-finale ou même plus tôt auparavant. Cette fois, je l’ai fait ! En plus en étant mené 4-1, balle de 5-1 dans le troisième set. Je ne me rends pas compte. Et surtout, j’ai remporté mon premier Masters 1000 à Monaco, un tournoi prestigieux, historique. Etre aux côtés de si grands noms du tennis, c’est une fierté. Je suis vraiment très heureux.

Au troisième set, vous sembliez en plus diminué et gêné par votre dos ?

Oui j’avais un peu ma au dos. Ca tirait. Des petites douleurs. Mais je me suis dit qu’il ne fallait surtout pas y penser, que sinon, j’allais bloquer là-dessus et que je n’allais penser qu’à ça. Que cela empirerait. J’ai essayé de rester calme, de me détendre, de me focaliser sur le tennis pour revenir.

Que vous est-il passé par la tête sur votre première balle de match ?

Que j’étais content de mener 40-0 et d’en avoir trois (rires). Non, j’essayais là encore de ne pas me focaliser dessus et de jouer un point de plus…

Le public vous a beaucoup soutenu. Vous devenez populaire…

C’est génial de sentir le soutien de public. Je ne sais pas si je suis apprécié ou pas. Si je suis une bonne personne ou pas. Je fais des erreurs évidemment mais j’essaie d’être quelqu’un de bien. Je sens l’intérêt grandir et il faut avouer que c’est plaisant.

En début de carrière, vous étiez très timide. Est-ce que votre coach (Fernando Vicente) vous a apporté quelque chose sur ce plan ?

Fernando (Vicente) est avec moi depuis le début. Bien sûr qu’il m’aide beaucoup. Avec les années, je suis plus relax, enfin j’arrive surtout à être un peu plus moi-même. C’est ça le plus important. Etre soi-même ! Aujourd’hui, je me sens bien. Avec ma nouvelle équipe, tout roule. J’ai un nouveau préparateur physique, un nouveau préparateur mental, un nouveau physiothérapeute, un nouvel agent… Il ne reste que Fernando (rires).

Après un Masters 1000, vous rêvez d’un titre en Grand Chelem ?

Je rêve surtout de continuer à bien bosser, à progresser sur et en dehors des courts. J’ai toujours cru que je pouvais gagner des titres. Maintenant, j’ai décroché un Masters 1000. J’ai franchi une nouvelle étape. On verra bien ce que la suite nous réserve. Mais bien sûr que j’ai envie de continuer à grandir… »

Autres actualités
16.02.2024
Conférence de presse – Monaco

Présentation de l’édition 2024

Lire la suite
06.11.2023
Le bilan de la tournée 2024

Encore un beau succès cette année

Lire la suite
12.09.2023
Information billetterie 2024

Les ventes de billets 2024 débutent au mois d’octobre

Lire la suite