• Tournoi
  • Scores
  • Medias
  • Billets
  • Entreprises
  • Infos pratiques
  • Animations
  • Recrutement

Arneodo et Nys : « Un truc de fou ! »

21.04.2017

La « paire monégasque » Romain Arneodo et Hugo Nys jouera les demi-finales du Monte-Carlo Rolex Masters après avoir éliminé les têtes de série n°3 Jamie Murray et Bruno Soares 6-2, 6-7, 10-3. Une aventure aussi inattendue qu’exceptionnelle.

La baronne de Monaco en a pleuré. Un Monégasque, Romain Arneodo, et un Français licencié au Monte-Carlo Contry Club, Hugo Nys, futur membre de l’équipe rouge et blanche de Coupe Davis, en demi-finale du Monte-Carlo Rolex Masters. Elizabeth Ann de Massy en rêvait ? Ils l’ont fait. Et de quelle manière.

Invités par les organisateurs, Romain et Hugo avaient déjà fait sensation au premier tour en battant les Espagnols Pablo Carreno Busta et Guillermo Garcia Lopez (6-4, 6-3). Puis surpris tout le monde face aux têtes de série n°8, Jean Julien Rojer et Horia Tecau (7-5, 7-6), au deuxième. C’est donc sans complexe, mais pas sans pression dixit Hugo Nys, qu’ils se sont présentés sur le court des Princes face à Jamie Murray (le frère d’Andy) et Bruno Suarez. La famille, les amis, les locaux, prêts à les encourager comme jamais. Le Britannique et le Brésilien ? Juste 41 titres en double sur le circuit ATP à eux deux, dont deux Grands Chelem l’an dernier (Open d’Australie et US Open). Ex n°1 et 2 mondiaux de la spécialité. Rien que ça… Et bien après 1h36, et un super tie- break joué de mains de maitres (10-3), les deux compères en short blanc et polo rouge (les couleurs de Monaco) ont levé les bras. Heureux. Fiers. Abasourdis. Et là tout s’emballe. Les caméras s’allument, les micros se tendent, les demandes d’autographes s’accumulent. Que du bonheur. « Je ne sais pas quoi dire, se lance d’abord Romain Arneodo la main qui tremble encore légèrement. J’avais dit après le premier tour que c’était exceptionnel. Alors là, une demi-finale de Masters 1000, ici, à la maison… C’est un truc de fou ! On essaie de mettre une bonne énergie dans chacun de nos matches et on s’aperçoit que le top niveau n’est pas si loin que ça de nous au final. En plus, on prend du galon à chaque match au niveau des courts. D’abord le 9, maintenant le Court des Princes… » Son compère, Hugo, tout sourire, le coupe : « Maintenant faut faire une demande pour jouer la demi sur le Central, vous pouvez faire quelque chose ? » lance-t-il aux journalistes.

Mais comment Romain Arneodo et Hugo Nys ont-il pu surprendre à ce point les expérimentés Jamie Murray et Bruno Soares ? Les ont-ils pris à la légère dans le premier set expédié 6-2 ? « Je ne pense pas, tempère Nys. Ce sont des grands professionnels et ils savent que le double ça se joue à pas grand-chose. La preuve. Ils étaient méga vigilants après nos deux victoires précédentes. Je les ai plutôt trouvés un peu tendus. Ce n’est jamais évident d’être grands favoris. D’affronter des wild-cards qui jouent bien, qui ont le soutien du public. Ils ont d’ailleurs élevé leur niveau dans le deuxième set. » Certes. Mais dans le super tie-break, c’est bien la fougue rouge et blanche qui a tout balayé…

Samedi, Romain Arneodo et Hugo Nys tenteront d’accéder à la finale. « Ce soir on va savourer, s’amuse Nys. Et demain, on sera là. » Nous aussi.

 

 

Autres actualités
06.11.2023
Le bilan de la tournée 2024

Encore un beau succès cette année

Lire la suite
12.09.2023
Information billetterie 2024

Les ventes de billets 2024 débutent au mois d’octobre

Lire la suite
12.09.2023
Tournée 2024, c’est parti !

Le Rolex Monte-Carlo Masters à la rencontre des clubs

Lire la suite