Dimitrov rajeunit

Le suspense a duré jusqu’au bout, mais c’est finalement Grigor Dimitrov qui s’est qualifié pour les demi-finales de ce Rolex Monte-Carlo Masters. Le 29eme mondial s’est imposé  6-43-67-6 en 2h27  face au Polonais Hubert Hurkacz, 14eme mondial. 

Le Bulgare est directement entré dans la partie. Sans trembler, et face à un adversaire frustré, il a su prendre les échanges à son avantage et faire le break décisif à 3-2 pour dérouler dans le set. Hurkacz en jetta sa raquette au sol.

Lors de la seconde manche, l’ancien numéro 3 mondial n’a pas réussi à empêcher Hubert Hurcacz de remonter. Ce dernier est plus agressif : il n’hésite pas à finir ses points au filet et s’évite ainsi d’être en danger sur ses mises en jeu. Le Polonais inverse la tendance à 3-2 et prend le service de Dimitrov. Il mène rapidement 5-2 et remporte le set 6-3 grâce à une magnifique amortie. Un set partout.

La troisième manche est montée d’un cran en terme de niveau et d’intensité. Le tout, suivi par l’éveil de la foule qui en demandait plus. Les deux joueurs ne parviennent pas à se départager. « Grigor » entend-on scander dans l’arène pleine.

Mais, alors qu’on pensait que le plus dur était fait pour Hurkacz, lorsqu’il breake pour mener 5-4 et sert pour le match, le Polonais rate totalement son jeu de service et offre à Dimitrov la possibilité de revenir à 5-5. Place au money-time.

Les deux se sont départagés au jeu décisif, le premier dans un set décisif depuis le début du tournoi. Et c’est finalement Grigor Dimitrov qui s’est facilement imposé 7 points à 2, face à un Polonais de plus en plus énervé. « Cela s’est joué à des détails. Après le jeu à 5-5, j’ai essayé d’élever un peu plus mon niveau, de maintenir la pression pour voir jusqu’où je pouvais aller. Pendant le tie-break, je pensais juste à mettre les balles dans le court. Je devais rester concentré », a réagi le gagnant du jour. Le doyen du tableau se prépare ainsi à vivre sa deuxième demi-finale à Monte-Carlo après celle disputée en 2018 contre un certain Rafael Nadal (perdue 6-46-1).

En demi-finale, le Bulgare sera opposé à l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina, tombeur de Taylor Fritz plus tôt dans la journée, mais surtout de Novak Djokovic en début de semaine, pour une place en finale. La marche s’annonce très haute. « Cela va être un match difficile, mais pour le moment, je veux profiter. »

Nos partenaires