• Tournoi
  • Scores
  • Medias
  • Billets
  • Entreprises
  • Infos pratiques
  • Animations
  • Recrutement

Nadal épuise Murray

16.04.2016

C’est la force de Rafael Nadal. Il les a souvent à l’usure. Sur le court Rainier III du Monte-Carlo Country Club, la première affiche des demi-finales a tenu toutes ses promesses avec un match d’une grande intensité. D’abord malmené par Andy Murray, l’octuple vainqueur du Monte-Carlo Rolex Masters a réussi à totalement renverser la situation pour s’imposer en trois sets 2-6 6-4 6-2 en 2h44.

Pour leur 23e duel, le 8e sur terre battue, l’Ecossais et l’Espagnol font durer le suspense. Après 27 minutes, ils n’ont joué que 5 petits jeux. Mais Andy Murray a fait le break et l’assurance du numéro deux mondial laisse augurer une rencontre emballée en deux manches. Murray sert bien, défend bien et ne commet aucune erreur. En face, Nadal a beau se démener, il ne parvient pas à rentrer dans la balle pour gêner son adversaire avec son coup droit lifté. A 4-2, l’Espagnol s’offre plusieurs balles de débreak mais Murray les sauve toutes. Ace, service volée, passing magique, tout y passe. Murray se détache 5-2 et remporte le premier set.

Spain's Rafael Nadal returns the ball to Britain's Andy Murray during the Monte-Carlo ATP Masters Series Tournament semi final match, on April 16, 2016 in Monaco. AFP PHOTO / VALERY HACHE / AFP / VALERY HACHE (Photo credit should read VALERY HACHE/AFP/Getty Images)

Dans le deuxième, Nadal fait le break d’entrée mais ne parvient pas à confirmer  derrière.  Si Murray sert moins bien, ses frappes arrondies continuent d’empêcher l’Espagnol de faire gicler ses balles. Mais petit à petit, le numéro deux mondial commence à accuser la fatigue face à un Nadal combatif et de plus en plus efficace. A l’image de ce point fabuleux à 3-2 15-0 où l’Ecossais défend magnifiquement bien mais le numéro 5 mondial parvient à conclure le point par un coup droit qui claque sur la ligne.

Fidèle à sa combativité légendaire, Rafa se bat sur chaque point. Il monte en puissance et Murray accuse une baisse de régime. Et là, on se dit que le roi de la terre l’aura peut-être à l’usure. A 3-3, Rafa convertit la deuxième balle de break en réalisant un efficace passing sur un smash raté de l’Ecossais. 6-4 pour Nadal qui remet les compteurs à zéro. .; « Il y a des choses qui n’allaient pas dans mon jeu dans le premier set. Je lui rendais la vie trop facile, analysera ensuite Rafa. Il fallait que je change des choses. J’ai joué un très bon deuxième set en termes d’état d’esprit et dans le 3e set j’ai été très agressif. C’est un très bon match pour moi. »

Sur des rails, l’Espagnol confirme dans la 3e manche. Ses frappes font enfin mal à Murray qui s’énerve, se fâche avec le juge arbitre et s’enfonce. Le public scande le nom de « Rafa », tape des pieds. Dans un dernier sursaut d’orgueil, Murray sauve 4 balles de matches avant de rendre les armes.

_F2_7879

Au bout de 2h44 de combat,  Rafael Nadal, se qualifie pour sa 10e finale à Monte-Carlo. Le prodige de Manacor est clairement de retour. Même s’il n’aime pas cette idée: « Rafael Nadal de 2016 ne sera pas le même que celui de 2009 ou 2008. Chaque année est différente. Les sensations sont différentes. Je ne veux pas me comparer à moi-même, ni essayer d’analyser si je suis comme avant ou non. J’essaie de faire le mieux possible chaque jour. Je veux être meilleur aujourd’hui que je ne l’étais hier et demain, meilleur qu’aujourd’hui. C’est tout. C’est mon travail, c’est ma motivation. Je ne veux pas parler du passé. »

Quoiqu’il en dise, cette semaine monégasque lui a permis non seulement de chasser ses doutes mais surtout de retrouver sa force de frappe. Cette marque de fabrique qui fait de lui le meilleur joueur de l’histoire sur terre battue.

 

 

Autres actualités
13.04.2024
Ruud s’offre Djokovic

Le Norvégien s’est hissé en finale du Rolex Monte-Carlo Masters en battant Novak Djokovic 6-4, 1-6, 6-4.

Lire la suite
13.04.2024
Tsitsipas, pour l’amour de la terre

Le Grec s’est imposé en trois manches 6-4 3-6 6-4 face à Jannik Sinner. Il disputera sa 3e finale au Rolex Monte-Carlo Masters.

Lire la suite
13.04.2024
Un fauteuil pour quatre

La finale du double opposera dimanche la paire belge Gille-Vliegen à

Lire la suite