• Tournoi
  • Scores
  • Medias
  • Billets
  • Entreprises
  • Infos pratiques
  • Animations
  • Recrutement

Nadal gagne le bras de fer

17.04.2015

Depuis le début de la semaine, il reprend petit à petit des couleurs. Et pour ce duel au soleil avec son ami et compatriote David Ferrer, Rafael Nadal rappelle à qui en aurait douté que l’ocre est sa couleur et la terre jardin. En ce jeudi après-midi, le soleil est de retour sur le central du Monte-Carlo Country Club et avec lui le lift légendaire du numéro trois mondial.

Le prodige de Manacor est déterminé à prendre sa revanche de l’an dernier où il s’était fait sortir de son tournoi par Ferrer en quarts de finales. Il entame fort et fait le break dès le troisième jeu sur une attaque de coup droit bien sentie qui pousse son adversaire à la faute.  A 3-2, le Valencien tente une réplique en s’offrant une balle de débreak. Nadal l’efface en montant au filet et derrière remporte le jeu par un service gagnant. Sans trop forcer, « Rafa » s’empare de la première manche 6/4.

Il poursuit sur sa lancée en prenant le service de son adversaire dès l’entame du  deuxième set. Attaques et passings de revers, montées au filet, amorties, le numéro trois mondial sort l’artillerie lourde et mène rapidement 3-0. Mais le Valencien s’offre une balle de débreak convertie pour recoller partiellement au score. 3-1.

Ferrer s’accroche et se met même à monter à tout bout de champ au filet avec un taux de réussite de  66%. Et malgré une cloque au pied, nécessitant l’intervention du médecin à 4-3 dans le deuxième, set, le Valencien joue  à la mobylette. A 5-3 pour « Rafa », le public, séduit par ce bras de fer musclé entre ces deux terriens espagnols, se met à faire la « ola » au moment où l’octuple vainqueur va servir pour le match. Mais Ferrer ne serait pas numéro 7 mondial à 33 ans s’il n’était pas cet inlassable combattant.  Comme à son habitude, il ne lâche rien, se bat sur chaque point jusqu’au dernier jeu. A 5-3, 30 partout sur le service de « Rafa », il s’offre une balle de break qu’il convertit en mettant la pression sur Nadal qui rate son coup droit. Le public, excité à l’idée de voir le spectacle se prolonger, tape du pied.  Ferrer se sent porté et s’offre la deuxième manche 7-5.

Au début du 3e set, on se dit que la perte du deuxième set n’est qu’une manière pour Nadal de reculer pour mieux rebondir.  Le Manacori remet la machine en route et prend d’entrée le service de Ferrer. Mais le numéro 7 mondial ne lâche toujours rien et s’offre deux balles de débreak à 3-2, effacée par « Rafa ». Dans le jeu suivant, le numéro trois mondial remet la pression,s’octroie deux balles de double break et convertit la première en montant au filet.

A 5-2 pour le champion de Manacor, service à suivre, le public tente un embryon de « ola ». Mais il sent que la messe est dite. D’abord mené 0-30, « Rafa » revient et s’offre une première balle de match à 40-30 qui sera la bonne. Rafael Nadal prend sa revanche en remportant ce duel espagnol de 2h44  (6/4, 5/7,6/2). Il décroche son ticket pour une demi-finale contre Novak Djokovic et confirme la dissipation des doutes qui le rongeaient depuis des semaines.

« Contre David, ce sont toujours de grands matches. Je suis très content de la manière dont ça s’est passé. C’est une grande victoire pour moi et pour le futur», confie « Rafa » sur le court à l’issue du match.  Le numéro trois mondial est conscient que la tâche ne sera pas aisée samedi face au Serbe. «Novak en ce moment est tellement haut qu’il est au-dessus de tous les joueurs. Je suis content après mon début d’année difficile d’être de retour en forme et d’être en demi-finale ici contre Djokovic. »

Autres actualités
06.11.2023
Le bilan de la tournée 2024

Encore un beau succès cette année

Lire la suite
12.09.2023
Information billetterie 2024

Les ventes de billets 2024 débutent au mois d’octobre

Lire la suite
12.09.2023
Tournée 2024, c’est parti !

Le Rolex Monte-Carlo Masters à la rencontre des clubs

Lire la suite