Rublev : « Tellement décu… »

Leader de la Race, joueur ayant remporté le plus de victoires depuis le début de l’année 2021 (24), Andrey Rublev n’est pas devenu le 6e joueur russe titré en Masters 1000 après Andreï Chesnokov, Nikolay Davydenko , Marat Safin, Karen Kachanov et Daniil Medvedev. Mais il a sans aucun doute pris rendez-vous pour l’avenir.

“ Andrey, vous n’avez jamais semblé complètement à 100% durant la finale…

J’ai juste été moins bon que Stefanos. Oui, j’étais un peu fatigué après l’enchaînement de matches très durs (notamment le huitième de finale contre Roberto Bautista Agut et le quart de finale face à Rafael Nadal). Mais ce n’est pas une excuse. Mon adversaire a bien mieux joué que moi.

Qu’est-ce qui prédomine, la déception ou la fierté après cette très belle semaine ?

Honnêtement les deux. Je suis ravi de ma semaine à Monaco. Mais super déçu de la finale. Je n’ai pas maîtrisé le jeu. Je n’ai jamais été dans le rythme. J’ai battu de très grands joueurs aux tours précédents, peut-être le plus grand de l’histoire sur terre battue (Nadal), mais ne pas remporter le titre à la fin, c’est tellement dommage.

Avec Stefanos Tsitsipas, vous représentez l’avenir. Vous risques de souvent vous affronter dans de grandes finales comme ici ?

Pour le moment, il fait partie des tous meilleurs du monde. Pas moi. Il y a encore un écart. Mais c’est vrai que nous avons déjà disputé pas mal de bons matches l’un contre l’autre (7). C’est amusant. J’espère surtout que nous en jouerons en effet beaucoup d’autres dans le futur. »

Nos partenaires