Tsitsipas, on remet ca ?

Un doublé pour Tsitsipas ? Le Grec, s’en donne, en tout cas, les moyens. Alors que l’on s’attendait à une finale avant l’heure, entre les deux plus grosses têtes de séries restantes, samedi après-midi, l’actuel 5eme mondial a facilement disposé d’Alexander Zverev3eme mondial, tête de série 2, en demi-finale : 6-46-2, en seulement 1h15 de jeu. Il se qualifie ainsi pour sa deuxième finale consécutive sur le Rocher.

Un soulagement pour le Grec de 23 ans, qui a dû batailler, hier, pour s’en sortir in extremis, face à Diego Schwartzman, dans un combat dantesque qui s’est prolongé tard dans la soirée (victoire 6-2, 6-76-4 après avoir sauvé une balle de 0-5 au troisième set).

Cette fois-ci, le match a laissé peu de place au suspense. Le premier set a été marqué par un enchaînement de breaks, 5 au total, mais c’est logiquement Stefanos Tsitsipas qui s’en est emparé. Malgré la perte de son service à 5-3, lorsqu’il servait pour le gain de la première manche, la tête de série 3 breaka blanc dans la foulée pour s’imposer sans trembler 6-4. Un score assez logique puisque Zverev avait commis presque deux fois plus de fautes que le Grec.

Le deuxième set ne fit pas non plus place à beaucoup de suspense. Très solide au service et habile tactiquement, Tsitsipas se créa des situations favorables et évita de se mettre en danger sur ses mises en jeu. En retour, le Grec fit également preuve d’une très grande constance et a parfaitement défendu les attaques de son adversaire. Au sixième jeu, alors qu’il menait 3 jeux à 2, il se procura 2 balles de break qu’il convertit sur une énième faute directe en largeur de son adversaire. Il conclut le match, 6-2, sur un puissant passing de revers que Zverev ne put contrôler à la volée au filet. « Je savais que revenais d’un gros match, hier soir contre Diego. Il a fallu que mon corps récupère correctement. Je suis satisfait d’avoir réussi à le faire aujourd’hui », a réagi à chaud l’intéressé.

Pour espérer remporter une seconde fois le Rolex Monte-Carlo Masters, Stefanos Tsitsipas devra se défaire de la révélation du tournoi, Alejandro Davidovich Fokina, tombeur de Grigor Dimitrov, un peu plus tôt dans l’après-midi, mais surtout du numéro 1 mondial, Novak Djokovic, au deuxième tour, mardi. Cette rencontre aura une saveur de revanche, puisque l’année dernière, l’Espagnol de 22 ans avait été contraint d’abandonner après le premier set, lors de leur rencontre en quart de finale (7-5ab.) Une chose est sûre, celui qui apparaîtra comme figure de favori est déjà prêt. « Alejandro a joué un très bon tennis cette semaine. Pou gagner, je devrais être à 100% physiquement et mentalement ».  Si le Grec l’emporte dimanche après-midi, il sera ainsi le sixième joueur à remporter le Rolex Monte-Carlo Masters deux fois d’affilée.

Nos partenaires