« Une saveur particulière »

En ce dimanche pascal, je suis très heureux de vous accueillir à l’occasion des 125 ans de notre tournoi. Une année anniversaire à la saveur particulière. Avec tout d’abord le retour du public après deux ans d’absence. Quel plaisir de constater que nous avons joué à guichet fermé depuis mercredi. Nous avons accueilli au total 132.500 spectateurs.

Les matches se sont déroulés devant des tribunes combles et par une météo printanière clémente. Les spectateurs ont pu vibrer tout au long de la semaine avec des matches très disputés, souvent d’une grande intensité. A l’image de cette journée historique vendredi pour les quarts de finales. Quatre rencontres et douze heures de tennis non-stop sur le Court Rainier III avec de fervents spectateurs restés jusque tard dans la nuit pour soutenir les joueurs dans une ambiance survoltée. Depuis l’ère Open, c’est la première fois que l’ensemble des quatre quarts de finale se sont disputées au meilleur des trois sets.

Ces rencontres ont vu l’émergence ou la confirmation de nouveaux talents.
Je pense notamment au Monégasque Lucas Catarina, auteur d’une belle performance au premier tour face à Taylor Fritz, qui confirme qu’il a toutes les armes pour faire jeu égal avec les meilleurs mondiaux. Je pense également aux jeunes Italiens Lorenzo Musetti et Jannik Sinner qui ont fait vibrer un public italien très présent puisqu’il représente 35% de la fréquentation totale. Enfin, au jeune finaliste Alejandro Davidovich Fokina, qui à vrai dire n’était pas l’Espagnol que nous attendions en final, mais qui après sa formidable victoire face à Novak Djokovic a réussi à maintenir un excellent niveau de jeu.

Une édition réussie et marquée par l’arrivée de trois nouveaux partenaires, Generali, Maserati et Replay aux côtés de nos nombreux autres, qui nous sont restés fidèles. L’occasion aussi de rappeler que Rolex a reconduit son partenariat pour les 10 prochaines années et BNP Paribas pour 3 ans supplémentaires.

Des partenaires prestigieux qui participent et contribuent au rayonnement du tournoi et à l’animation du village VIP avec la présence de personnalités de renom. Parmi lesquels, les footballeurs Neymar et Verratti, le pilote de F1 Charles Leclerc, le nageur Florent Manaudou et les basketteurs de la Roca Team.

Monaco a vibré toute la semaine avec le tournoi. Plus de 850 personnes sont impliqués dans l’organisation. A cela s’ajoute 80 ramasseurs de balles, recrutés au sein du Monte-Carlo Country Club et des clubs de la région et 80 juges de ligne, qui complètent l’effectif lié à la compétition. Enfin 300 personnes sont employées pour la restauration.

Pour célébrer le retour du public, le tennis s’est même invité sur la place du Casino de Monte-Carlo, lieu emblématique de la Principauté, pour une exhibition de mini-tennis. Les fans ont pu assister à un tie-break entre Novak Djokovic, double vainqueur du Rolex Monte-Carlo Masters, et Stan Wawrinka, vainqueur sur la terre monégasque en 2014.

Et maintenant, à place à une finale inédite entre l’étonnant espagnol Alejandro Davidovich Fokina et le tenant du titre Stefanos Tsitsipas.

Nos partenaires