Fognini sans faire de bruit

« Quoi ? Djoko a été éliminé par Daniel Evans ? », « Tu as vu Rafa, il n’a laissé que deux jeux à Dimitrov ! » Forcément, ce jeudi, au Rolex Monte-Carlo Masters, les rares personnes (journalistes, membres de l’organisation, ramasseurs de balles…) croisées dans les allées du M.C.C.C n’échangeaient que sur les deux monstres du circuit. Jusqu’à ce que deux camarades transalpins lâche, sourire en coin : « Fabio (Fognini) est toujours là. Il se cache. Mais il est là ! »  

C’est vrai que, contrairement à ses habitudes, le fantasque italien fait peu parler de lui depuis le début du tournoi. Après son premier tour contre Miomir Kecmanovic, disputé sur le court Rainier III, il n’a plus quitté le court des Princes. Et après l’Australien Jordan Thompson, c’est le Serbe Filip Krajinovic qui est tombé sous les coups liftés de la tête de série n°15. Fognini a démarré pied au plancher (6-2), Krajinovic a tenté de répliquer en menant 5-2 au deuxième set mais c’est au tie-break, et sans contestation (7 points à 1) que le natif de San Remo a composté son billet pour les quarts de finale. Où il retrouvera le Norvégien Casper Ruud.

Nos partenaires