Mektic/Pavic remettent ça

La finale du double de cette 114e édition du Rolex Monte-Carlo Masters a lancé les festivités dimanche sur le Court Rainier III du Monte-Carlo Country Club. Un remake de la finale de Miami le mois dernier entre la paire tête de série N° 2 composée de Nikola Metkic et Mate Pavic et les britanniques Daniel Evans et Neal Skupski. Et comme en Floride, la paire Croate, composée des N°1 et 4 au classement mondial, s’est imposée en trois manches 3-6 6-4 7-10 et 1h32 de jeu.

Metkic et Pavic ont mis la pression dès l’entame sur leurs adversaires en faisant le break au deuxième jeu. Ils menaient 3-0 après seulement 9 minutes de match. Mais à 3-1, les Britanniques se sont offert le débreak sur le service de Pavic grâce à un smash d’Evans sur la 3e balle de break. Derrière, ils ont fait un jeu blanc pour revenir à 3 partout. Et finalement empocher la première manche 6-3 en 31 minutes. Mais la redoutable paire Croate n’est pas du genre à lâcher facilement l’affaire. Ils ont rebondi en deuxième manche pour revenir à 1 set partout.

Et malgré une certaine fébrilité dans le super tie-break où Pavic a enchaîné deux double fautes, les Croates ont conclu la partie sur un joli point et un lob sur la ligne pour s’imposer 3-6 6-4 7-10.

Cette nouvelle victoire porte à 29 succès pour seulement 3 défaites le bilan record de la paire croate depuis le début de l’année et ses premiers pas sur le circuit. Si ce duo est nouveau, Nikola Metkic lui défendait le titre décroché l’an dernier au Rolex Monte-Carlo Masters aux côtés de son ancien partenaire Skugor.

“Ce tournoi a une signification particulière pour moi et je suis très heureux d’avoir pu défendre mon titre. Même si sans le public, ce n’est malheureusement pas la même chose. Nous avons eu une très belle  semaine avec Mate” , a déclaré Nikola Mektic.

“C’était une finale difficile. Bravo à Daniel et Neal. Ils peuvent être fiers de ce qu’ils ont accompli. Je pense qu’ils ne tarderont pas à gagner leur premier titre”, a ajouté Mate Pavic.

Effectivement les Britanniques ont peuvent être fiers de leur prestation cette semaine au Monte-Carlo Country Club. Et même s’ils ont perdu cette finale, Evans et Skupski quittent Monaco avec le plein de confiance. Deux finales en deux tournois, c’est plutôt pas mal pour la paire Britannique qui a fait ses débuts au dernier Masters 1000 de Miami.

Nos partenaires