• Tournoi
  • Scores
  • Medias
  • Billets
  • Entreprises
  • Infos pratiques
  • Animations
  • Recrutement

Simon a fait le mur

17.04.2018

Après la journée des enfants dimanche, ce mardi est un peu la journée des Français. Sept tennismen tricolores sont en effet engagés sur les courts du M.C.C.C à différents moments de la journée, dont quatre opposés dans deux duels 100% bleu, blanc, rouge.

Gilles Simon et Adrian Mannarino ont d’ailleurs été désignés pour ouvrir le bal sur le court des Princes. Et tandis que l’ambiance était bouillante sur le court 2 adjacent, les supporters italiens étant venus en masse pour encourager le qualifié Marco Cecchinato contre Damir Dzumhur, l’atmosphère était beaucoup plus calme entre les deux Français, mais la concentration était maximale.

Gilles Simon prit rapidement les devants pour se détacher 4-1 avant un échange de break qui allait en appeler bien d’autres tout au long d’une partie disputée sous un faux rythme. Solide dans l’échange, difficile à déborder, Simon avait opté pour la tactique du mur qui renvoie tout face à Mannarino, vainqueur de leurs deux précédentes confrontations au Queen’s et à St Pétersbourg en 2011. Le gaucher fut tiraillé tout au long de la rencontre entre attaquer mais s’exposer au contre ou temporiser également. Résultat : de longs rallyes, des diagonales revers de droitier -coup droit de gaucher, peu de points spectaculaires. Et à ce petit jeu du chat et de la souris, Gilles Simon s’est montré le plus malin. Mais qu’il lui fut pénible de conclure. Il mena d’abord 6-3, 4-1 double break, obtint quatre balles de 5-2 avant d’encaisser quatre jeux de rang et de concéder la deuxième manche 6-4. Rebelote dans le troisième set : 2-0 Simon, 2-2, puis 5-2 double break… Allait-il enfin porter l’estocade ? Oui… « C’était vraiment un match difficile concéda le vainqueur. Physiquement surtout. C’était très serré. Tous les jeux étaient accrochés. Les points étaient parfois très longs. Adrian est un excellent joueur, il couvre très bien le terrain, il t’oblige à bien jouer. J’ai eu beaucoup d’opportunités mais c’était compliqué. Je suis satisfait parce que j’ai su rester calme et l’emporter. »

Quart de finaliste à Marrakech la semaine dernière (battu par Gasquet), Gilles Simon, demi-finaliste de l’édition 2012 devra montrer plus de choses face au Russe Karen Kachanov, une des valeurs montantes du circuit, au deuxième tour.

Autres actualités
16.02.2024
Conférence de presse – Monaco

Présentation de l’édition 2024

Lire la suite
06.11.2023
Le bilan de la tournée 2024

Encore un beau succès cette année

Lire la suite
12.09.2023
Information billetterie 2024

Les ventes de billets 2024 débutent au mois d’octobre

Lire la suite