• Tournoi
  • Scores
  • Medias
  • Billets
  • Entreprises
  • Infos pratiques
  • Animations
  • Recrutement

Un si long dimanche…

14.04.2019

Pas facile pour les joueurs ce dimanche, mais les plus durs au mal ont su trouver les ressources pour faire abstraction des retards causés par la pluie afin de décrocher le droit de continuer l’aventure dans le Rolex Monte-Carlo Masters. Que ce soit ceux engagés dans le dernier tour des qualifications ou ceux qui débutaient leur grand tableau, tous ont dû s’employer.

Les hommes forts des qualifications débutées samedi ont confirmé ce jour en décrochant avec la manière le précieux sésame pour le tableau principal de ce premier Masters 1000 sur terre battue. L’Australien Alexei Popyrin s’est invité chez les grands aux dépens du Suédois Elias Ymer (6-3, 7-6(2)), tandis que le Russe Andrey Rublev a parfaitement géré sa rencontre face au Français Ugo Humbert (6-4, 6-4), tête dé série n°2. Popyrin a ensuite hérité de Gilles Simon pour son premier match du tableau principal, tandis que le Russe affrontera lui Fabio Fognini pour duel qui s’annonce déjà explosif.

Les autres heureux qualifiés sont l’Argentin Juan Ignacio Londero, vainqueur de l’Italien Thomas Fabbiano (6-4, 6-1) et qui en découdra avec Felix Auger-Aliassime, le Slovène Aljaz Bedene qui a dominé Taro Daniel (7-6(5), 6-3) et affrontera Radu Albot, l’Argentin Guido Andreozzi vainqueur de l’Italien Ocleppo (6-3, 6-1), qui défiera David Goffin, et enfin son compatriote Federico Delbonis qui a pris l’avantage sur le gaucher espagnol Albert Ramos Vinolas (7-5, 6-0) pour se donner le droit de défier Martin Klizan. A noter que Daniel est le chanceux du jour puisqu’il rentre dans le grand tableau en tant que Lucky Loser; Il affrontera désormais Philipp Kohlschreiber au premier tour. Les voilà tous dans le grand bain !

Borna Coric y était lui déjà, et il a dû en suer afin de se défaire du Polonais Hubert Hurkacz en quasiment trois heures de jeu (6-4, 5-7, 7-5). Le Croate a joué avec le feu en perdant notamment deux fois son break d’avance dans la manche décisive, dont la dernière fois en servant pour le match à 5-4. Deux très bons derniers jeux lui ont sauvé la mise.

Même chose pour Grigor Dimitrov, qui a dû s’employer pour se défaire de l’Italien Matteo Berrettini (7-5, 6-4) en 1h54.

Autres actualités
16.02.2024
Conférence de presse – Monaco

Présentation de l’édition 2024

Lire la suite
06.11.2023
Le bilan de la tournée 2024

Encore un beau succès cette année

Lire la suite
12.09.2023
Information billetterie 2024

Les ventes de billets 2024 débutent au mois d’octobre

Lire la suite